Chaleur et cheveux, amis ou ennemis?

La chaleur et les cheveux, amis ou ennemies ?

 

Amis ou ennemies ? « Ennemies bien évidemment » me répondrez-vous instinctivement et pour cause, l’information autour de nous présente presqu’exclusivement cette vision de la chose. La chaleur est associée au mal, à la détérioration de nos précieux cheveux alors que notre désir est de les garder en santé et conserver chaque cm de pousse.

 

D’ailleurs, savez - vous qu’en tapant les mots « chaleur et cheveux » sur google, j’ai constaté que 7 des 10 premiers articles parlent d’un mauvais mariage entre les deux : La chaleur agresse, elle dénature le cheveu, il faut s’en protéger etc. et les 3 autres parlent de l’entretien des cheveux en été (un tout autre sujet donc).

La chaleur serait - elle donc un tel danger pour nos cheveux ? Comment et pourquoi ?

 

Aujourd’hui je vous emmène à décomplexer et ne plus avoir peur du mot « chaleur » car, la chaleur en soit n’est pas le problème. Le problème c’est le type de chaleur, degré de la chaleur et le moment de la routine où elle intervient.

 

Je distingue deux types de chaleur ; la chaleur « sèche » et la chaleur « humide » et le seul point commun que je concède aux deux est celui d’ouvrir les cuticules du cheveu. Pour le reste je trouve qu’ils n’ont ni les mêmes objectifs, ni les effets et encore moins les mêmes conséquences sur le cheveu.

 

La chaleur sèche est celle qui nous est apportée par les appareils comme les sèche-cheveux, fers à friser, à boucler ou à lisser et autres casques électriques pour mise en plis. Ces appareils constituent un danger pour nos cheveux car

  • Ils sont en général utilisés à des températures très élevés
  • Ils sont en contact direct avec cheveux
  • Ils interviennent en toute fin de routine capillaire et laissent les cuticules ouvertes après leur passage

Les conséquences directes sont : le cheveu est souvent brûlé, sa porosité augmente, il se dénature puis à répétition il devient sec, fragile et cassant. Vous l’aurez compris, ces appareils sont à consommer avec beaucoup de modération.

 

La chaleur humide quant à elle est une chaleur douce apportée à l’aide par exemple d’un bonnet chauffant aux graines de lin ou d’un casque vapeur. Ici, l’on crée un effet sauna pour ouvrir les cuticules de vos cheveux et amplifier l’absorption de vos soins. Cette chaleur n’agresse ni ne dénature le cheveu.

D’autre part, la chaleur intervient pendant les soins, soit à un moment de votre routine capillaire où vous pouvez par la suite refermer vos cuticules avec une eau de rinçage froide ou vinaigrée.

 

Alors chaleur et cheveux sont amis ou ennemies ? Je dirai que c’est comme l’eau et le feu. Utilisés dans de bonnes conditions ils sont des alliés mais peuvent aussi devenir nos pires ennemies dans un autre contexte.

 

Armelle

 

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré